Comment trouver une fuite d’eau dans son habitation ?

Une fuite d’eau est une masse d’eau qui coule en dépit de tout bon sens et qui est perdue dans la nature ou dans les égouts sans aucune utilité. Cela induit une augmentation anormale de la quantité d’eau consommée. 

En matière d’eau, on distingue entre les eaux douces domestiques (eau minérale et eau du robinet) et non domestiques (eau d’irrigation, du lavage, d’alimentation du bétail, etc.). C’est une denrée chère et qui devient de plus en plus rare. Ceci dit que toute fuite représente non seulement un gaspillage de cette ressource naturelle, mais aussi une perte d’argent considérable que vous allez remarquer au niveau de vos factures.

Pour éviter ces pertes, il est intelligent de savoir comment détecter une fuite d’eau chez soi pour réagir rapidement et la stopper. Ceci passe, toutefois, par la prise de connaissance des équipements de conduite d’eau dans une habitation. 

Comment conduire les différents types d’eaux douces ?

Que ce soit pour des fins domestiques ou des fins non domestiques, la conduite des eaux douces froides ou chaudes se fait grâce à des installations et des équipements sanitaires. 

Au niveau des installations sanitaires, on cite généralement tout type de canalisations (tuyaux en cuivre ou en PVC, les multicouches, etc.), les chaudières, les cumulus et les chauffe-eaux (gaz ou électrique). En revanche, on parle d’équipements sanitaires lorsqu’il s’agit de lavabos, bidets, toilettes, robinets, douches, éviers, baignoires, etc. 

Cependant et à l’image de tout matériel, les installations et les équipements sanitaires pourraient subir des pannes, au point de les endommager.

Les indications des pannes 

Vous rencontrez certainement un problème avec vos équipements sanitaires lorsque vous êtes confrontés à l’une de ces situations :

  • Une canalisation bouchée ou gelée.
  • Une coupure soudaine de l’eau.
  • Un excès ou un manque de pression de l’eau
  • Une fuite d’eau (au niveau de la tuyauterie, ballon d’eau chaude, machine à laver, lave-vaisselle, etc.).
  • L’écoulement sans arrêt de l’eau de la cuvette et la chasse d’eau qui ne se remplit pas.
  • L’écoulement goutte à goutte de l’eau du robinet ou du mitigeur.  

Les causes des pannes ?

Si vous rencontrez l’une des situations citées plus haut, c’est que le souci vient souvent d’un défaut d’origine ou du manque d’entretien de vos sanitaires laissant place à une usure précoce. En outre, votre plomberie peut tomber en panne et causer une fuite d’eau lorsque vous avez un raccord mal serré, un tuyau percé, un joint usé, une forte pression de l’eau ou tout simplement de la corrosion qui use vos canalisations. 

Faites également attention aux soupapes du chauffe-eau et aux robinets laissés ouverts par oubli et au réglage de votre système d’arrosage automatique. Cela peut vite dégénérer et engendrer une énorme fuite d’eau aux conséquences importantes.

Quel que ce soit le motif, une fuite d’eau nécessite une réaction rapide pour en atténuer les dégâts. C’est là que vous devez faire preuve de réactivité en localisant rapidement la fuite en question.

Comment trouver une fuite d’eau dans une habitation ?

Une fuite d’eau pourrait survenir un peu partout et pour cela, il faut emprunter plusieurs pistes afin de détecter son endroit :

  • Les toilettes où l’on doit ouvrir le réservoir et écouter le bruit qu’il fait. Si c’est un sifflement, cela veut dire qu’il y a une fuite d’eau.
  • Le réservoir du WC où l’on doit y verser un colorant pour voir si le fond de la cuvette s’y rapportant se colorera après quelques minutes ou pas. S’il se colorera, c’est qu’il y a une fuite d’eau.
  • Les canalisations et les tuyaux qui lient le compteur à l’habitation dont la vérification de l’état nécessite que l’on ferme la valve d’arrivée d’eau et que l’on contrôle le compteur et voir s’il tourne ou pas. Au cas où il ne s’arrêtera pas, c’est que la fuite, à ce niveau-là, est bel et bien confirmée.
  • Les robinets de l’habitation en question : ici, vous devez jeter un coup d’œil sur toute la robinetterie et principalement au niveau des mousseurs, des jonctions en général et des joints du clapet en particulier.
  • Les chauffe-eaux où l’on doit vérifier le fonctionnement de la soupape qui est souvent reliée au reste des canalisations. Si l’eau continue de couler régulièrement, cela signifie que la soupape ne fonctionne plus correctement et que la panne se situe à ce niveau-là.

La fuite d’eau peut se localiser partout et il n’y a qu’à observer les murs, voire même les sols, pour remarquer s’il y a des signes ou des taches d’humidité de couleurs jaunes, vertes ou brunes et pour en localiser le cas échéant l’endroit. 

Détecter une fuite d’eau à partir du compteur

Dans le cas où vous auriez tout contrôlé sans pour autant trouver la source de la fuite d’eau, l’une des solutions à adopter est de relever l’index du compteur d’eau le soir, après avoir fermé tous les robinets ou les appareils consommant de l’eau, puis une seconde fois le matin, avant d’effectuer toute consommation d’eau.

Si le compteur indique une consommation, courant la nuit, malgré l’absence de tout appareil de chauffe (chauffe-eau, chaudière, ballon d’eau chaude), c’est qu’il y a bien une fuite.

Laisser un commentaire

logo-footer

Société de plomberie assure le dépannage, l'installation et la rénovation dans la métropole de Lyon en Rhône (69).

Contact

04 28 29 28 39

support@plombier-69.fr